300…remerciements

300,

c’est le nombre de visiteurs qu’à eu le blog en 1 mois et demi, soit 47 par jours depuis le tout premier billet publié, alors pour vous remercier de votre fidélité on s’est inspiré du nombre de visites et on a décidé de faire un focus sur le film qui s’y rapporte (le prochain film avec des chiffres étant 666, la malédiction…) ! Pour celles qui connaissent déjà on passera outre le style minimaliste des acteurs pour se concentrer plus spécifiquement sur…leurs abdos crantés et leurs cuisses fermes.

Le pitch : Léonidas est devenu roi de Sparte à la suite des épreuves rituelles spartiates dont il a triomphé. Il apprend d’un messager que le roi perse Xerxès envisage d’envahir la Grèce et de soumettre sa cité. Contre l’avis de l’oracle, il part à la rencontre de l’ennemi avec les 300 meilleurs soldats de sa cité. Il choisit de combattre l’armée ennemie dans le passage étroit et rocheux des Thermopyles. Face à l’armée gigantesque de l’envahisseur perse, la résistance est héroïque mais désespérée.

300 est un film américain réalisé par Zack Snyder et sorti en 2007. Tiré du roman graphique de Frank Miller, 300, il donne une vision fantastique de la bataille des Thermopyles en -480.

Autour du film : dans les semaines qui ont précédé et suivi sa sortie, le film a soulevé une controverse portant sur la représentation des Perses dans le contexte international des tensions entre les États-Unis et l’Iran.

Ephraim Lytle, professeur d’histoire hellénique à l’Université de Toronto, écrit que « la manière dont le film idéalise sélectivement les Spartiates est troublante », notamment sur les points suivants :

  • Xerxès Ier est dépeint comme bisexuel, ce qui est un comble vu qu’en l’an 300, la pédérastie était une particularité des Spartiates.
  • les Perses sont montrés sous un aspect monstrueux tandis que les Spartiates sont des hommes parfaits (sauf le traître, un monstre difforme aussi) – Il y a également dans le film un traître à la cour et que les éphores sont aussi hideux.

L’idéalisation de certains éléments dans le film est également critiquée par Touraj Daryāi, professeur d’histoire antique à l’Université de Californie à Fullerton. Il critique le thème central du film, à savoir l’opposition entre le monde « libre » et « aimant la démocratie » représenté par les Spartiates d’un côté et le monde guerrier perse de l’autre.

On peut ajouter que le rôle majeur dans les deux guerres des Grecs contre les Perses (490-475) a été joué par les Athéniens, que le film décrit comme des philosophes pédérastes, et non homosexuels, et que dans la première phase de la guerre en 490, Sparte a préféré ne pas participer à Marathon et se barricader dans le Péloponnèse, évènements qui ne sont pas évoqués dans le film.

D’autres critiques s’attardent sur l’aspect fascisant du film. Pour Kyle Smith, du New York Post, « Le film aurait plu aux Jeunesses hitlériennes (Adolf’s boys) ». Dana Stevens, dans Slate, compare 300 au film de propagande national-socialiste Der ewige Jude (Le Juif éternel). Roger Moore, critique de cinéma à l’Orlando Sentinel, considère que le film correspond à la définition que donne Susan Sontag de l’art fasciste.

Le film a été tourné aux Ice Storm Studios de Montréal.

À l’exception de la scène de chevauchée des messagers, le film a été entièrement tourné sur fond bleu et vert. Près de 1 300 effets visuels ont été utilisés pour le film, soit un effet visuel par plan.

Les acteurs ont suivi un entraînement sportif intensif de plus de 8 semaines avant le tournage.

Source: http://fr.wikipedia.org/

Lady M.

Publicités

~ par Lady sur 11/04/2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :