Les films cultes des années 60

Le lauréat

Le pitch: Benjamin Braddock, un étudiant fraîchement diplômé, ne sait pas quoi faire de son avenir. Lors d’une soirée mondaine chez ses parents où il vagabonde, il fait la connaissance de Mrs Robinson, l’épouse du patron de son père. La femme, d’âge mûr, entreprend de séduire le garçon et y parvient très rapidement.

Benjamin découvre les joies du sexe et profite de la situation du haut de ses 21 ans. Mais les choses se compliquent lorsque Monsieur Robinson demande à Benjamin de sortir avec Elaine, sa fille. Le jeune homme accepte et en tombe amoureux, s’attirant par la même occasion les foudres de Mrs Robinson. Cette dernière, folle de jalousie, décide d’empêcher leur union en proposant sa fille en mariage à un autre homme.

La musique culte qui va bien: http://www.dailymotion.com/video/x29je_simon-garfunkel-mrsrobinson_music

West Side Story

Le pitch: l’histoire est inspirée de Roméo et Juliette de William Shakespeare. À New York, dans les années 1950, deux gangs de rue rivaux, les Jets (américains d’origine polonaise) et les Sharks (immigrés d’origine portoricaine), font la loi dans le quartier de West Side. Ils se provoquent et s’affrontent à l’occasion. Tony et Maria, chacun d’eux attaché à l’un des belligérants, tombent amoureux, mais le couple doit subir le clivage imposé par leur clan.

Lawrence d’Arabie

Le pitch : Le destin hors du commun de l’officier britannique T. E. Lawrence, qui mena la révolte arabe contre l’oppresseur turc au cours de la Première Guerre mondiale. Il a fallu plus de deux ans de travail de détective et d’archéologue au producteur Robert A. Harris, a qui l’on doit la restauration du « Napoléon » d’Abel Gance pour reconstituer la première version 70 mm intégrale de « Lawrence d’Arabie« .

Ce film est considéré comme un des chefs-d’œuvre du cinéma : il a été récompensé par sept oscars, dont celui du meilleur film. Il propulse Peter O’Toole et Omar Sharif au rang de légendes du cinéma. Il est aussi particulièrement bien classé dans le Top 100 de l’American Film Institute, où il se trouve être à la cinquième place. Le tournage a duré plus d’un an, de mai 1961 à octobre 1962. Une partie de ce tournage s’est déroulée à Almería en Espagne pour les scènes se passant dans le désert.

Source: http://www.allocine.fr/; http://fr.wikipedia.org/

Lady M.

Publicités

~ par Lady sur 14/04/2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :