Le mouvement gothique

Influences batcave

Par l’intermédiaire notamment de la médiatisation de The Cure, la mode gothique se répand et s’affirme dans une sobriété accentuée par l’usage massif du noir, autant dans les vêtements que sur les cheveux et dans le maquillage.

D’autres éléments apparaissent alors, comme le teint blafard et livide, aujourd’hui emblématique du look gothique, censé choquer par référence au mal-être et à la mort, ou encore la coupe dite en pétard avec les cheveux crêpés.

On trouve aussi des éléments symétriques avec une récurrence des grosses rayures, le plus souvent horizontales, que l’on peut assimiler à celles des bagnards ou au Beetle juice de Tim Burton. À l’opposé, on rencontrera également des éléments asymétriques avec des superpositions de paires de collants et de résilles trouées, déchirées, parfois même de couleurs différentes, portés également, par certains, sur les bras.

L’attention apportée au look est renforcée par les influences Glam rock qui introduisent les éléments liés à l’androgynie : maquillage et jupes pour les femmes, costume (pantalon cintré, petit gilet sans manche, cheveux noués dans un catogan) pour les hommes. Ces mêmes influences Glam rock apporteront un côté théâtral au look renforçant encore l’importance du maquillage et amenant l’usage d’accessoires souvent exubérants ou à l’inverse morbides représentant des chauves-souris, des cercueils, des crânes, des ossements divers.

Influences historiques

La mode gothique considère de façon très large les robes longues comme médiévales, même si, d’un point de vue strictement historique, il serait plus exact de parler d’influences baroques, médiévales, Renaissance, victoriennes ou même Empire pour les robes à coupe cintrée sous la poitrine ou à crinoline.

Outre l’apparition de robes longues et baroques, ces influences se retrouvent aussi dans les matières, notamment les matières travaillées comme le velours ou la dentelle, ou dans des notes colorées – mais jamais vives – dans les tenues. Le pendant masculin de ces esthétiques est représenté par les chemises à manches bouffantes ou à jabot, blanches ou noires. C’est également le retour, chez les femmes, des cheveux longs, qui permettent des coiffures élaborées.

Divers accessoires sont à rattacher aux influences historiques, comme ceux liés aux cultures traditionnelles folkloriques (triskell, runes…), certains accessoires vestimentaires (ombrelles, chapeaux, éventails), les bagues, les grands boutons décorés, armures et même les grelots – souvent portés en bracelet de cheville ou de poignet – en référence aux pestiférés.

Et c’est évidemment à ces influences que l’on doit de voir – rarement – des tuniques en cotte de mailles et autres coûteuses pièces d’armure. Cependant, la motivation première est rarement la fidélité de la reconstitution historique, ce qui donnera parfois lieu aux plus farfelus des anachronismes.

Wannabe

Il s’agit d’un look visant à s’approcher au plus près d’un idéal esthétique incarné par un personnage médiatisé – chanteur, acteur, personnage de film…

Le curiste aspire à ressembler à Robert Smith de The Cure. Ce look était extrêmement répandu dans les années 1980. Typiquement, il se compose d’un costume noir un peu trop large, d’une chemise blanche débraillée avec une coupe de cheveux en pétard, un teint blafard, les yeux étant surlignés de noir.

Certains fans du chanteur Carl McCoy des Fields of the Nephilim pourront porter des sur-pantalons ou des jambières, des chapeaux à larges bords, des gilets, des trench-coats (plus particulièrement les modèles cache-poussière à capelines) et des santiags, le tout en cuir et en matériaux noirs.

Le spooky kid s’identifie à Marilyn Manson. Ce look s’est particulièrement répandu à la fin des années 1990. Il comporte souvent des lentilles de contact cosmétiques colorées et/ou à pupille fendue, des traces d’automutilation, des clous, des chaînes, des pointes, des éperons en pointe, et un teint livide.

Source: http://fr.wikipedia.org/

Lady M.

Publicités

~ par Lady sur 19/04/2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :