Le Japon:les geishas

L’habillement

Le vêtement des geishas est un kimono de soie décolleté dans le dos, surnommé obebe dans le dialecte de Kyōto. Les couleurs du kimono se choisissent selon la saison, mais aussi selon l’âge de la porteuse : les jeunes femmes portent des couleurs vives tandis que les geishas de plus de trente ans choisissent des couleurs plus discrètes.

Le kimono est plus ou moins épais selon la saison : le kimono d’été, ro, est en simple gaze de soie ; le kimono d’automne ou hitoe est en soie non doublée. Enfin, le kimono d’hiver, awase, est doublé de crêpe.

Le kimono est noué dans le dos par une large ceinture de soie, nommée obi (帯 ou おび). Cet obi se noue différemment selon l’âge de la geisha : les femmes mûres le portent en « nœud de tambour » (太鼓結び, taiko musubi?), mais les maiko le portent « en traîne » (だらり帯, darari obi?), avec un nœud qui remonte jusqu’aux omoplates, le bout de l’obi traînant presque par terre. Un tel nœud nécessite un obi de plusieurs mètres de long. Ce nœud dans le dos distingue les geishas des oiran et autres prostituées, qui nouaient leur obi sur le devant pour pouvoir l’enlever et le remettre plusieurs fois au cours d’une soirée.

Enfiler un kimono et nouer un obi est une opération complexe, d’autant plus que, les kimonos étant tous de la même longueur quelle que soit la taille de la porteuse, il est généralement nécessaire de replier le tissu du kimono sous l’obi, sauf pour une geisha très grande. C’est pourquoi les geishas font souvent appel aux services d’un « habilleur » professionnel.

Les kimonos sont fabriqués et peints à la main, ce qui les rend très chers : entre 5000 et 6000 euros pour un bon kimono.

En dehors des kimonos « ordinaires », les geishas portent pour les cérémonies importantes un kimono appartenant à leur okiya, de type kurotomesode, noir avec cinq kamon (blasons) de l’okiya.

En guise de sous-vêtements, les geishas portent un koshimaki ou « couvre-hanches », une simple bande de tissu fin enroulée autour des hanches, puis une combinaison. Cette combinaison doit être en harmonie avec les couleurs du kimono, car elle apparaît en deux endroits : au niveau des chevilles quand la geisha relève son kimono pour marcher, et au niveau du col. Ce col est traditionnellement cousu chaque matin à la combinaison choisie par la geisha, puis décousu le soir pour être lavé. Il est rouge — couleur associée à l’enfance — pour les maiko, et blanc pour les geishas confirmées.

Les geishas portent aux pieds des chaussettes tabi et des sandales de bois (geta).

Le maquillage

Le visage est entièrement fardé de blanc, par-dessus une couche d’huile appelée bintsuke-abura. Le maquillage est étalé à l’aide d’une brosse de bambou, puis l’excédent est tamponné avec une éponge. Autrefois, ce maquillage contenait du plomb, si bien que beaucoup d’anciennes geishas souffraient de maladies et de problèmes de peau. De nos jours, il est à base de poudre de riz. La nuque est également maquillée de blanc, en laissant apparaître une partie de la peau de la geisha. Les joues, les yeux et les lèvres sont maquillés de rose et de rouge. Les sourcils et le contour des yeux sont tracés avec un bâtonnet de charbon ou avec du khôl.

Le maquillage est une opération délicate, et les maiko se font souvent aider par leur okâsan ou par une maquilleuse lorsqu’elles débutent ; par la suite, elles doivent apprendre à faire leur maquillage elles-mêmes. Au fur et à mesure de leur carrière, elles diminuent la quantité de maquillage ; les geishas de plus de trente ans ne portent quasiment plus de maquillage, sinon dans les grandes occasions.

La coiffure

Les coiffures des geishas sont des chignons traditionnels japonais. Elles sont faites chez un coiffeur spécialisé et doivent tenir une semaine. Afin de ne pas aplatir leur coiffure, les geishas doivent dormir sur un « repose-nuque », le takamakura.

Les chignons nécessitant de tirer beaucoup sur les cheveux au sommet du crâne, beaucoup d’anciennes geishas ont une calvitie. Cela tend à disparaître de nos jours, d’une part parce que les maiko débutent plus tard qu’avant, et d’autre part parce que certaines geishas utilisent des perruques.

La coiffure typique des maiko est dite en « pêche fendue » (momoware ou wareshimomo) ; il s’agit d’un chignon divisé en deux et au milieu duquel apparaît une étoffe de soie rouge. Les geishas plus âgées portent d’autres types de chignon comme le marumage. Les chignons sont ornés de peignes, ainsi que d’épingles à cheveux nommées kanzashi.

Source: http://fr.wikipedia.org/

Je veux un look geisha

Nous sommes toutes des canons, ça c’est de notoriété publique, mais on pourrait avoir envie d’être un peu différentes rien que le temps d’une soirée. Alors pour se faire un look geisha top coloré et top féminin on vous donne les clefs du succès.

Alors, on commence par la coiffure. Première vidéo il s’agit de notre amie fan de pin up qui nous propose une version très personnelle mais simplissime. Ca demande un poil de doigté donc il vaudrait mieux s’entraîner avant la dite soirée.

Deuxième vidéo, la qualité n’est pas top, et l’image toute pette. Pourtant pour celles qui sont déjà débrouillardes et qui veulent un total look japonais, cette coiffure est faîte pour vous. Et si vous n’êtes pas bien douée on est sure que vous avez au moins amie prête à vous aider. La coiffure est longue à réaliser cependant donc il faudrait s’y prendre à l’avance. La résultat en tous cas est bluffant.

 

Maintenant on passe au maquillage. On commence avec Michelle, notre makeup artist préférée, et c’est pas peu de le dire…encore une version géniale de la geisha, le makeup est hyper super méga giga simple (à part le trait d’eye liner, mais c’est toujours pareil: il faut s’entraîner!), vous n’avez pas d’excuses pour ne pas l’adopter tout de suite!

Deuxième vidéo, plutôt réservée aux pro, ou au moins à celles qui ont du temps devant elles.  La version est faîte par une vraie japonaise qui connait cette culture sur le bout des doigts, top classe.

Si Jules n’est pas à vos pieds après ça…c’est qu’il l’était déjà.

Lady M.

Publicités

~ par Lady sur 11/05/2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :