Inde : Le style bollywood

On ne peut pas penser à l’inde sans penser à ces magnifiques saris et leurs couleurs chatoyantes. Les indiennes sont définitivement des modèles de coquetterie et de raffinement pour tout ce qui concerne l’habillement, la coiffure et les bijoux. Cette tenue traditionnelle, fortement mise en avant dans les films bollywoodiens et agrémenté de nombreux bijoux mérite d’être explorée un peu plus en profondeur.

Un peu d’histoire… Le sari a un passé très lointain, et a comme extraordinaire caractéristique d’avoir survécu au fil du temps (il paraît qu’il date de 100 avant JC !!!) pour être encore porté fidèlement aujourd’hui par des millions d’indiennes. Il semblerait que le port du jupon et du corsage remonte à la période de la colonisation britannique. Si le sari n’est fait que d’une poièce unique, c’est parce que selon l’hindouisme, tout vêtement cousu, percé par une aiguille est considéré comme impur. C’est seulement avec les invasions musulmanes que furent introduits et répandus les vêtements cousus.

Classique, chic et sexy à la fois, un sari mesure toujours 5,50 mètres de longueur sur 1,10 mètre de largeur. La technique de drapé varie selon la communauté ou la caste. Il n’y a pas de tailles, le tout est de réussir à sculpter le corps et mettre en avant ses courbes féminines. Mais comment le porter ? Voici les étapes :

  1. Mettez un petit haut à manches courtes plus ou moins moulant et qui découvre le ventre. Un jupon élastiqué (qui sera invisible une fois le sari mis en place) est primordial pour le maintenir autour de la taille.
  2. Prenez l’une des largeurs du sari et placez-la sur la longueur d’un côté d’une jambe, à partir de la taille. Si le sari comporte une bordure, veillez à la placer en bas. Commencez à introduire le bord de la longueur du sari à l’intérieur du jupon et faites un tour entier afin de revenir au point de départ.
  3. Maintenez le sari sur le côté, puis formez 5 à 7 plis avec la suite de la longueur en pliant et repliant le tissu sur lui-même, tous les 10 centimètres environ. Introduisez la base de ces plis (en les maintenant) à l’intérieur de l’élastique du jupon.
  4. Refaites un tour avec le tissu jusqu’à votre point de départ, plissez le reste du tissu sur sa longueur et remontez-le pour venir le placer sur l’épaule opposée. Travaillez bien le drapé au niveau de la poitrine, puis fixez le sari sur l’épaule à l’aide d’une épingle placée sur le haut de la manche du corsage.

Mais pas possible de porter le sari sans les accessoires et le maquillage !

Symbolique des couleurs et des motifs

–          Blanc : c’est la couleur du deuil, portée donc par les veuves.

–          Vert : (à la base couleur de la caste des marchands) Elle est aujourd’hui surtout un signe d’appartenance à la communauté musulmane. Dans certaines régions de l’Inde, c’est la couleur du mariage.

–          Bleu : traditionnellement la couleur de la caste des shûdra (agriculteurs, artisans, tisserands…). Elle était évitée par les castes élevées qui considèrent l’indigo comme impur

–          Noir : couleur traditionnellement rare, considérée de mauvais augure.

–          Rouge : couleur de la caste des kshatriya (nobles guerriers). Censée être de bon augure. C’est également la couleur la plus fréquente des saris de mariage.

–          Jaune et safran : religiosité et ascétisme. Dans certaines régions de l’Inde, une tradition veut qu’une mère porte un sari jaune sept jours après la naissance de son enfant.

Le maquillage : le khôl et le Bindi

Traditionnellement, le bindi symbolise le 3e œil et le rapport de sa porteuse avec le principe universel de la création. Il est situé sur le front car ce point serait l’un des plus importants du corps humain. Sa couleur rouge apporte de la prospérité dans le foyer et symbolise le fait que celle qui la porte n’est plus libre. En Inde du nord, le bindi est donc porté par les femmes mariées, mais en Inde du Sud, même les petites filles le portent, il serait donc plus esthétique. Dernière information, il peut être représenté par des formes différentes, du simple point plus ou moins grand à la goutte.

Le maquillage des yeux

Le maquillage à l’indienne est un art dans la mesure où il faut réaliser un dégradé de couleurs, le plupart du temps allant du fard doré au rouge carmin qui seront estompés pour qu’il n’y ait pas de cassure. Il faudra ensuite dessiner un trait fin au khôl (élément incontournable du maquillage indien) sur chaque paupière supérieure et inférieure afin de mettre en avant la forme en amande de l’œil.

Le maquillage des yeux est très important pou les indiennes qui aiment mettre en avant leurs sublimes yeux en amande.

Les bijoux

A la base, si les indiennes portent autant de bijoux, c’est qu’elles gardent sur elles en permanence absolument tous les bijoux qui leurs ont été offerts lors de leur mariage (la plupart sont en or). La raison est qu’elles n’ont pas d’endroit où les ranger en sécurité (pour les plus démunies). D’où leurs parures très chargées.  Aujourd’hui, on trouve des bijoux fantaisie indiens partout dans le monde, alors faites-vous plaisir !

La fille de la rédac’

Publicités

~ par Lady sur 14/05/2010.

5 Réponses to “Inde : Le style bollywood”

  1. j’aime bien les saris indiens

  2. J’adore le style!

  3. comment faire pour avoir le bijou frontal?

  4. j’aime l’habillement des indiennes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :