Rafael Nadal: la fougue ibérique

Pays représenté(s)  Espagne
Naissance 3 juin 1986 (1986-06-03) (23 ans)
Manacor
Surnom(s) Rafa
le taureau de Manacor
Taille / poids 185 cm / 85 kg
Prise de raquette Gaucher, revers à deux mains
Entraîneur(s) Toni Nadal
Gains en tournois 29 821 044 US $

Rafael Nadal Parera est un joueur de tennis espagnol né le 3 juin 1986 à Manacor.

Il est considéré par certains observateurs comme l’un des plus grands joueurs de terre battue de l’Histoire, établissant en effet des records majeurs sur cette surface. Nadal est vainqueur de Roland Garros en 2005, 2006, 2007 et 2008. Il a également triomphé aux tournois de Wimbledon en 2008, de l’Open d’Australie en 2009 et aux Jeux olympiques 2008. Il détient le record absolu de Masters 1000 gagnés en carrière (18) à seulement 23 ans. Après avoir été classé no 2 mondial durant 160 semaines consécutives (record), il reste no 1 mondial du 18 août 2008 au 6 juillet 2009, détrônant ainsi le Suisse Roger Federer pendant quarante-six semaines.

Physique

Rafael Nadal a hérité de bonnes qualités physiques. Au repos, son cœur bat à 60 pulsations par minute. En match, il atteint 180 et jusqu’à 200 en cas d’effort très intense. Ses résultats au test Bosco – évaluation de la force, et plus particulièrement de la force des jambes – montrent une puissance au-dessus de la moyenne des joueurs du circuit. Sa vitesse de course peut atteindre celle d’un sauteur en longueur. Durant l’effort, Nadal consomme 72 ml d’oxygène par kilo et par minute tandis que la plupart de ses rivaux ne dépassent jamais 60 ml. Rafael se situe au niveau d’un coureur cycliste ou d’un marathonien, ce qui explique sa résistance à l’effort. Nadal entretenait cette condition physique par de nombreuses séances de footing. Elles ont été remplacées en 2005 par des séances de nage, de rame et de vélo, suite à une blessure au pied apparue cette année-là. En 2007 et 2008, il a réduit ses séances physiques afin de s’affiner et éviter les risques de blessures liés à l’usure des articulations. En 2009, Nadal a connu une saison sur terre-battue très intense avec pas moins de quatre tournois disputés presque consécutivement en moins d’un mois. Ce surmenage est en partie la cause de son échec à Roland-Garros et l’a également contraint à déclarer forfait pour le tournoi du Queen’s ainsi que Wimbledon. Ces mauvais résultats lui ayant coûté sa place de numéro 1 mondial, il a déclaré qu’il se concentrera à présent sur les tournois du Grand Chelem, ainsi comme son rival Roger Federer.

Mental

Rafael Nadal sait faire preuve de sang-froid lorsqu’il se retrouve mené. Il parvient à élever son niveau de jeu alors que la majorité de joueurs perdraient leurs moyens. Ce mental d’acier pendant les instants décisifs a occasionné d’étonnants retournements de situation comme au Masters d’Indian Wells 2009 où, mené 3-5 au deuxième set par David Nalbandian, il sauve 5 balles de match et gagne 6-0 au troisième, ou encore au Masters d’Hambourg 2008 face à Roger Federer où Nadal réussit à remporter le premier set 7-5 après avoir pourtant été mené 1-5. Au Masters d’Indian Wells 2008, il remonte même un déficit de 2-5 au 3e set face à Jo-Wilfried Tsonga pour l’emporter 7-5. Si Nadal parvient à gagner en défiant la logique du score ou les qualités du jeu adverse, c’est parce qu’il ne joue pas en fonction du score : il joue tous les points avec la même intensité tout en étant particulièrement concentré sur les points importants. Il sent parfaitement la fébrilité adverse quand il s’agit de conclure, car il est lui-même soumis à cette même pression. S’il se retrouve derrière au score, il essaie de ne pas reculer, obligeant l’adversaire à tenter l’impossible pour le déborder et souvent il revient grâce à la précipitation de ses adversaires s’échinant à conclure trop vite et à déjouer.

Fondation

Le 13 février 2008, Rafael Nadal lance à Manacor, sa ville natale, la fondation Rafa Nadal (« The Rafa Nadal Foundation »). Celle-ci focalise ses actions sur le territoire espagnol et dans les pays en voie de développement. Les objectifs de la fondation sont l’aide sociale et la coopération au développement, mais son but plus immédiat est la promotion du sport en tant qu’outil important d’intégration pour les personnes qui en ont le plus besoin, comme ceux ayant un handicap, les immigrants ou ceux dans une situation d’exclusion sociale, avec une attention spéciale pour les enfants et la jeunesse. La présidente de la fondation n’est autre qu’Ana Maria, sa mère, et les membres du comité sont Carlos Costa, son manager, et Toni Nadal son oncle.

Source: http://fr.wikipedia.org/

Une vidéo de Rafael pour son anniversaire, et à Rolland Garros puisqu’il est né le 3 juin, donc tous les ans son anniversaire il le fait à Paris.

http://www.kewego.fr/video/iLyROoaft3ju.html

Alors oui: il fait un bisoux à la petite fille, mais on pense que c’est sa cousine (la fille de son tonton Toni). Oui: les bougies lui crament la tronche et c’est trop drôle. Oui: Rafa est espagnol, Roland Garros a lieu en France et on lui chante « Joyeux anniversaire » en anglais…Oui: il pensait pouvoir s’échapper lorsqu’on lui offre un cadeau! Et non: Rafa n’est pas célibataire. Ô rage, ô désespoir.

Lady M. ♥

Publicités

~ par Lady sur 30/05/2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :