Madame Sarfati

Élie Kakou

Originaire d’une famille juive tunisienne, il est notamment connu pour ses personnages de scène toujours déguisés dont madame Sarfati.

Après avoir fait ses premiers pas sur la petite scène du restaurant-cabaret La Payotte, fondé par le chanteur Joyeux de Cocotier et sa compagne Elizabeth Meissirel, il débute sérieusement au théâtre du Point-Virgule où l’avait repéré Marie-Caroline Burnat, et participe deux fois à la soirée des Enfoirés (en 1993 et 1995), apportant à ce spectacle son humour et ses personnages fantaisistes et hauts en couleurs. Ainsi, grâce à lui, les Restos du Cœur sont dotés d’une attachée de presse, toujours prête à dire au public : « eh ben alors… C’est un spectacle comique : faut rigoler. »

Kakou est nommé aux Victoires de la musique en février 1995 dans la catégorie « meilleur humoriste ».

Ses spectacles riches en couleur sont de grands succès : Olympia, Zénith et Cirque d’Hiver Bouglione (dernier de sa carrière) Peu avant sa mort, il démarre une carrière cinématographique, apparaissant notamment dans La Vérité si je mens !.

Il est mort à Paris le 10 juin 1999, des suites d’un cancer du poumon.

Source: http://fr.wikipedia.org/

Lady M.

Publicités

~ par Lady sur 06/07/2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :