Eva Green: le brun incendiaire

Eva Gaëlle Green, née le 5 juillet 1980 à Paris, est une actrice française.

Enfance

Sa mère est l’actrice française Marlène Jobert ; son père, Walter Green, un chirurgien-dentiste suédois, est le petit-fils du compositeur Paul Le Flem. Son nom de famille est prononcé /gre:n/ (gréén, graine) et signifie « branche (d’un arbre) » car il est d’origine suédoise et non anglaise (en anglais le mot green signifie vert).

Avec sa sœur jumelle Joy, elles grandissent dans le 17e arrondissement de Paris. Eva suit les cours de l’école Fénelon Sainte-Marie puis de l’American School de Paris.

Lorsqu’elle était petite, elle voulait devenir égyptologue, mais ses cours de théâtre la passionnent également. Elle arrête ses études à 16 ans bien qu’elle obtienne de bons résultats, « ne pouvant plus supporter le lycée ». Elle suit alors des cours de théâtre à Londres avant de revenir à Paris.

 

Carrière

Elle étudie les arts dramatiques pendant trois ans à Paris, suivi d’un cours intensif durant dix semaines au Webber Douglas Academy of Dramatic Art à Londres, avant de suivre en France les cours d’Eva Saint-Paul.

Eva a joué une James Bond girls, Vesper Lynd, dans le film Casino Royale. Elle y joue la femme fatale de James Bond, joué par Daniel Craig. Pourtant, un an avant le début du tournage, elle refuse l’audition, mais passe une audition à l’aveugle (sans le texte) puis est envoyée à Prague pour une seconde audition quelques jours seulement avant d’entamer le tournage. On lui donne alors un nouveau script qu’elle aime et accepte. Le studio a cependant des doutes quant à son accent français, son personnage étant d’origine anglaise. Green doit donc travailler son accent pour le rôle. Elle devient ainsi la sixième James Bond girl française après Claudine Auger dans Opération Tonnerre, Corinne Cléry dans Moonraker, Carole Bouquet dans Rien que pour vos yeux, Saskia Cohen-Tanugi dans Jamais plus jamais et Sophie Marceau dans Le monde ne suffit pas ainsi que la notable participation de Denise Perrier, Miss Monde 1953, dans Les Diamants sont éternels (1971).

En 2006, le magazine Maxim la classe 20e dans sa liste annuelle des belles femmes (« Hot 100 »).

Publicité

Elle a été l’égérie de la marque de vêtement Emporio Armani pour la collection printemps-été 2005.

Depuis 2007, Eva Green est l’égérie du parfum Midnight Poison de Dior.

Source: http://fr.wikipedia.org

Lady M.

Publicités

~ par Lady sur 17/07/2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :