Coralie Balmy

Coralie Balmy, née le 2 juin 1987 à La Trinité, est une nageuse française. Licenciée aux Dauphins du TOEC à Toulouse, elle est une spécialiste des épreuves de nage libre (200, 400 et 800 mètres).

Biographie

En 2003, elle est championne de France cadette du 200 m nage libre, titre qu’elle conserve l’année suivante en ajoutant dans son escarcelle celui des 100 et 400 m nage libre. Si elle revient bredouille des Championnats d’Europe juniors 2003, disputés à Glasgow, elle remporte, en 2004, aux Championnats juniors des États-Unis le 400 m nage libre et termine à la 3e place des 100 et 200 m nage libre. Cette même année 2004, lors de la Coupe latine disputée à Mar del Plata, est est victorieuse du 100 m nage libre et se classe 3e du 400 m nage libre.

Elle honore sa 1re sélection dans l’équipe de France senior aux Championnats d’Europe 2006 en petit bassin à Helsinki. Engagée dans trois épreuves (100 et 400 m nage libre, 200 m dos), elle parvient en finale du 400 m nage libre, remportée par sa compatriote Laure Manaudou, et elle prend la 7e place mais est éliminée lors des séries qualificatives des deux autres épreuves.

Elle est sélectionnée en 2007 pour les Championnats d’Europe en petit bassin à Debrecen. Elle accède à la finale du 200 m nage libre, après avoir remportée sa demi-finale et décroche la médaille de bronze, sa 1re dans un championnat international senior. Alignée également dans deux autres épreuves, les 400 et 800 m nage libre, elle termine respectivement, en finale, à la 6e et 5e place.

Le 23 novembre 2007, lors de la 1re étape de la Coupe de France à Montpellier, Coralie Balmy remporte le 800 m nage libre et crée la surprise car elle surclasse avec une avance de près de 3 secondes, la chef de file de la natation française, Laure Manaudou.

Lors des Championnats d’Europe 2008 à Eindhoven, elle obtient son 1er sacre international en remportant, avec le relais 4×200 m nage libre, le titre européen en 7 min 52 s 09, nouveau record de France, à exactement 2 secondes du record mondial du quatuor états-unien composé de Natalie Coughlin, Dana Vollmer, Lacey Nymeyer et Katie Hoff. Trois jours plus tard, elle devient vice-championne d’Europe du 400 m nage libre, une course remportée par l’italienne Federica Pellegrini qui, avec un temps de 4 min 01 s 53, bat le record du monde détenu par Laure Manaudou depuis le 6 août 2006. Balmy réalise quant à elle 4 min 04 s 15, un temps qui constitue alors la cinquième meilleure performance de l’histoire sur cette épreuve. 

Régulièrement présente aux Championnats de France depuis l’année 2003, Coralie Balmy a été six fois médaillée : elle se classe, en 2005, 3e du 400 m nage libre puis, en 2007, à nouveau 3e, mais du 200 m nage libre, et 2e des 400 et 800 m nage libre. Elle remporte la médaille d’or en 2008 sur le 400 m nage libre et le 800 m nage libre.

Le 6 décembre 2008, à l’occasion des Championnats de France en petit bassin disputés à Angers, Coralie Balmy bat le premier record du monde de sa carrière en gagnant le 200 m nage libre en 1 min 53 s 18. Quelques jours plus tard, elle devient championne d’Europe en petit bassin du 400 m succédant au palmarès à Laure Manaudou. Médaillée d’argent du 800 m nage libre en réalisant un temps inférieur à l’ancien record du monde mais devancée par l’Italienne Alessia Filippi, elle termine cinquième du 200 m et perd le record planétaire au profit de la médaille d’or Federica Pellegrini.

En décembre 2009, la piscine de Sainte-Marie, la ville où Coralie a grandi en Martinique est rebaptisée à son nom.

 Source: http://fr.wikipedia.org/

Lady M.

Publicités

~ par Lady sur 11/08/2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :