Naast

Historique

Formé en 2004, à Joinville-le-Pont le groupe prend la forme d’un duo entre deux voisins, un chanteur guitariste (Gustave) et un batteur (Nicolas). Leur premier concert a lieu dans un pub des environs de la place du Châtelet, en première partie programme des Parisians. Dans la capitale plusieurs critiques de rock ou simples observateurs commencent à être intrigués par cette génération de jeunes rockers. En 2005 le duo se transforme en quatuor. Gustave et Nicolas sont rejoints par Jeff, surnommé Clod (basse, orgue) et Lucas, surnommé Laka (guitare). Le groupe progresse et leurs concerts attirent de plus en plus de fans.

Les membres du groupe se sont donnés le patronyme Naast en s’inspirant d’un nom de rue de leur ville natale Joinville-le-Pont, à la manière de groupes tel que les Ramones ou les White Stripes, comptant parmi les idoles du groupe. Ils sortent leur premier single au format vinyle Mauvais Garçon mi-2006 et leur premier album Antichambre le 15 janvier 2007.

Polémique

La presse musicale est partagée sur les Naasts. Parmi les détracteurs, on peut noter le magazine Télérama et Canal+ (à plusieurs reprises, le Petit Journal de Yann Barthes s’en est pris à ce groupe). Néanmoins, ils comptent notamment parmi leurs soutiens, le magazine Rock & Folk, en particulier Philippe Manœuvre, les Inrockuptibles ou Libération.

Critique des Naast

Il est couramment reproché aux Naast d’avoir été en quelque sorte « pistonnés » par le journal Rock & Folk, pour lequel le père de Gustave, Paul Rambali, a un temps travaillé (ainsi que pour l’hebdomadaire anglais NME). La rédaction du journal, si elle reconnaît que Paul Rambali fut un de ses anciens collaborateurs, dément avoir favorisé le groupe pour cette raison et fait remarquer que croire qu’il suffit d’avoir un père critique de rock pour faire carrière révèle surtout une profonde méconnaissance de l’industrie musicale.

Sur le plan strictement musical, on reproche également beaucoup aux Naast la faiblesse de leurs compositions et l’inanité de leurs paroles (en français). D’un point de vue esthétique, le côté yéyé de leur musique, qu’ils partagent d’ailleurs avec beaucoup d’autres groupes de la « Nouvelle scène rock française », tels les Plasticines, BB Brunes ou les Calm Down’s est jugé par certains trop passéiste.

Les critiques ont redoublé après qu’en mars 2007, suite à un concert mouvementé à Bègles, le chanteur Gustave avait planté une fourchette dans l’œil d’un adolescent de quinze ans, endommageant sa vue à vie (incident qui a d’ailleurs fait l’objet d’une plainte).

Défense des Naast

La rédaction de Rock & Folk estime ces réactions de rejet totalement disproportionnées et motivées avant tout par la jalousie et par de l’anti-parisianisme primaire, et pointe la futilité, voire la haine des nombreuses pages Internet (en particulier sur MySpace) qui se sont multipliées contre le groupe. Ces critiques relèvent selon elle d’un certain passéisme et d’une incapacité à voir s’épanouir les nouveaux talents.

À ceux qui reprochent aux musiciens d’être issus des beaux quartiers, elle rétorque qu’il n’est pas besoin d’avoir des origines populaires pour faire du rock.

En réponse à l’incident de Bègles, sans aller jusqu’à dédouaner totalement le chanteur de la responsabilité de son geste, elle souligne les difficultés que le groupe rencontre lors de ses concerts, face à certains spectateurs venus non pas pour écouter la musique mais pour insulter comme tout le monde les musiciens et leur lancer divers projectiles.

Source: http://fr.wikipedia.org/

Lady M.

Publicités

~ par Lady sur 18/09/2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :