Harry Potter et le Prince de sang mêlé

Le pitch: L’étau démoniaque de Voldemort se resserre sur l’univers des Moldus et le monde de la sorcellerie. Poudlard a cessé d’être un havre de paix, le danger rode au coeur du château… Mais Dumbledore est plus décidé que jamais à préparer Harry à son combat final, désormais imminent. Ensemble, le vieux maître et le jeune sorcier vont tenter de percer à jour les défenses de Voldemort. Pour les aider dans cette délicate entreprise, Dumbledore va relancer et manipuler son ancien collègue, le Professeur Horace Slughorn, qu’il croit en possession d’informations vitales sur le jeune Voldemort. Mais un autre « mal » hante cette année les étudiants : le démon de l’adolescence ! Harry est de plus en plus attiré par Ginny, qui ne laisse pas indifférent son rival, Dean Thomas ; Lavande Brown a jeté son dévolu sur Ron, mais oublié le pouvoir « magique » des chocolats de Romilda Vane ; Hermione, rongée par la jalousie, a décidé de cacher ses sentiments, vaille que vaille. L’amour est dans tous les coeurs – sauf un. Car un étudiant reste étrangement sourd à son appel. Dans l’ombre, il poursuit avec acharnement un but aussi mystérieux qu’inquiétant… jusqu’à l’inévitable tragédie qui bouleversera à jamais Poudlard…

10 Secrets de tournage

Imax 3D

Les 12 premières minutes du film bénéficient de la technologie IMAX 3D, qui offre une expérience des plus impressionnantes aux spectateurs.

Un nouveau professeur

Les spectateurs et les lecteurs sont désormais habitués : à chaque rentrée scolaire, Poudlard accueille un nouveau professeur. Dans Harry Potter et le Prince de sang mêlé, c’est le caméléon Jim Broadbent qui se joint aux enseignants, dans le rôle d’Horace Slughorn, professeur de potions. « C’est un personnage riche et fascinant, un érudit passionné par sa tâche », souligne l’acteur. « Un as dans le domaine des Potions, mais un homme bien imparfait, hanté par un vieux et lourd secret qu’il s’efforce de dissimuler. C’est là qu’Harry va intervenir ; Il sera l’appât qui incitera Slughorn à retourner à Poudlard. ». « Nous devions fournir à cet homme un bureau à sa démesure : de vastes dimensions, avec une architecture imposante, une immense cheminée, une très belle terrasse donnant sur la montagne. Le personnage demandait cette théâtralité », explique le chef décorateur Stuart Craig. La chef costumière Jany Temime ajoute : « Ce gentleman un rien dandy, excentrique, qui aime les bons vins, la bonne chère, une compagnie de qualité et, bien sûr, les beaux vêtements. Nous lui avons fait des costumes de tweed, un beau complet de velours pour les fêtes de Noël, des noeuds papillon du dernier chic. Slughorn a belle allure, mais on remarquera aussi que ses tenues sont légèrement défraîchies du fait qu’il n’a plus d’emploi. »

Casting gagnant

A l’instar de Evanna Lynch sur Harry Potter et l’Ordre du Phénix, Jessie Cave a obtenu dans Harry Potter et le Prince de sang mêlé le rôle de Lavande Brown, « l’amoureuse » de Ron, lors d’un gigantesque casting organisé à travers le Royaume-Uni. Elle a été préférée à plusieurs milliers de candidates. « C’est une fille effervescente, très physique », explique t-elle. Elle n’hésite pas à sauter sur Ron et à l’étouffer de caresses et de baisers. Peu de filles ont ce culot et parviennent ainsi à leurs fins. Mais je pense que cela cache aussi quantité d’appréhensions. Cette nana est plus compliquée qu’il n’y paraît, et donc encore plus intéressante à jouer. » Emma Watson expliquet quant à elle la rivalité entre Lavande et Hermione : « Hermione hait Lavande de toutes ses forces. Pas seulement parce qu’elles sont rivales, mais parce qu’elles sont de natures diamétralement opposées. Hermione ne voit en Lavande qu’une bimbo narcissique et écervelée, alors qu’elle-même est une fille forte et intelligente – le genre qui intimide les garçons. Elle ne sait pas se coiffer, se maquiller, se mettre en beauté, ce qui la désavantage par rapport à Lavande. »

Filiation maléfique

C’est le nouveau venu Hero Fiennes Tiffin, 11 ans, qui campe le jeune Tom Jedusor (le futur Voldemort) lors des scènes de flashbacks. A la ville, ce comédien en herbe n’est autre que le neveu de Ralph Fiennes, alias « Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom ».

Chaises musicales

Initialement retenue pour le rôle de Béatrix Lestrange dans Harry Potter et l’Ordre du Phénix, Helen McCrory avait dû renoncer à sa participation au film après être tombée enceinte. Elle se rattrape dans ce sixième volet en campant Narcissa Malefoy, glaciale génitrice de Drago Malefoy. Dans le camp des forces du Mal, elle côtoie Helena Bonham Carter, sa remplaçante dans le rôle de Béatrix.

A la baguette

La musique de Harry Potter et le Prince de sang mêlé est signée Nicholas Hooper, déjà à l’oeuvre sur le précédent opus. Les fans reconnaîtront également certains thèmes composés par John Williams (les thèmes d’Hedwige et du Quidditch).

La caverne

La caverne de Voldemort, où se rendent Harry et Dumbledore pour détruire l’une des Horcruxes du sorcier maléfique, n’existe pas… ou presque. Les extérieurs ont été tournés aux Falaises de Moher, dans l’ouest de l’Irlande. Quant aux intérieurs, ils ont été intégralement générés en studio, le tournage ayant eu lieu sur fond bleu et le décor créé en post-production. « Pour reproduire ces cristaux de sel, nous avons expérimenté sur des résines synthétiques. Il fallait créer un matériau qui soit à la fois magique et crédible. Ce fut un gros challenge pour nous, ainsi que pour Tim Burke, notre équipe des effets visuels et le directeur de la photo Bruno Delbonnel. Comment éclairer cet îlot cristallin lumineux au beau milieu d’un immense trou noir ? Chacun a apporté sa contribution, cela a été une expérience passionnante », souligne ainsi le chef décorateur Stuart Craig.

Le Pont du Millenium

Le Pont du Millenium (« Millennium Bridge » en anglais) situé à Londres, est un pont en acier suspendu, réservé aux piétons. Dans Harry Potter et le Prince de sang mêlé, le Millennium Bridge est attaqué et détruit par des Mangemorts. Cette scène réalisée avec l’accord de J.K. Rowling n’existe pas dans le livre Harry Potter et le Prince de sang mêlé. En effet, dans le sixième ouvrage, l’histoire se déroule en 1996, date à laquelle le pont n’existait pas encore, puisqu’il fut créé en 2000.

Le grand retour du Quidditch !

Absent depuis Harry Potter et la coupe de feu, ce sixième volet de la franchise marque le grand retour du Quidditch, le sport favori à Poudlard, à travers un match mettant aux prises Gryffondor et Serpentard. « J’ai trouvé ces scènes d’autant plus intéressantes à réaliser que le précédent film n’en avait point », explique le réalisateur David Yates. « Nous avons voulu mettre en évidence la dureté de ce sport aérien, très physique, qui présente de sérieux risques de chute ou de collision. C’est un spectacle intense, fulgurant, qui vous prend aux tripes. »

Une scène créée pour le film

Une scène du film ne figurant pas dans le roman a été rajoutée. C’est celle de l’attaque du Terrier. C’est J.K. Rowling qui a écrit cette scène.

Source: http://www.allocine.fr/

Lady M.

Publicités

~ par Lady sur 20/11/2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :