L’Italie: le ballet

Le ballet est un genre dramatique dont l’action est figurée par des pantomimes et des danses. Ses origines remontent à la Renaissance italienne (XVe siècle). Primitivement développé à la cour d’Italie, le ballet a reçu ses lettres de noblesse en France, puis en Russie, en tant que danse-spectacle. Au XVIIe siècle, le développement important qu’a connu le ballet à la cour de Louis XIV explique l’origine française de la plupart des termes de vocabulaire de la danse. Étymologiquement, le mot vient de l’italien ballo (danser) dont le diminutif balletto a donné le mot « ballet ».

Le ballo a vu le jour à la cour italienne de la Renaissance où les mariages étaient somptueusement célébrés. Musiciens et danseurs faisaient de leur mieux pour distraire les invités. Lorsque Catherine de Medicis, intéressée par les arts, épouse Henri II (1533), héritier du trône de France, elle apporte son enthousiasme pour la danse et son soutien financier. Le ballet est alors repris à la cour du Roi de France où on lui adjoint paroles, versets, chants, décors et costumes pour en faire un grand spectacle d’apparat. Domenico da Piacenza était l’un des premiers maîtres à danser. Avec ses élèves Antonio Cornazzano et Guglielmo Ebreo, il était formé à l’art de la danse et chargé de son enseignement.

En France, le ballet a conquis ses lettres de noblesses en tant qu’art à part entière à la cour du roi Louis XIV qui était passionné par la danse et déterminé à inverser le déclin de cet art, commencé au cours du XVIIe siècle. Louis XIV crée l’Académie royale de danse en 1661, puis en 1669 L'[Académie Royale de Musique]. Ce sera la naissance de la prestigieuse compagnie aujourd’hui connue sous le nom de l’Opéra Ballet de Paris. Pierre Beauchamp, danseur et chorégraphe à la cour, codifie les cinq positions classiques et met au point un système de notation de la danse.

J'ai commencé le classique grâce à cette image de Martine, étrange de la revoir 20 ans après...

Afin de réaliser les numéros de danse les plus exigeants, le danseur se doit de sembler défier les lois de la pesanteur. Un haut niveau de forme physique est exigée dans ce but. Par exemple, au cours du grand jeté, le danseur/danseuse peut paraître planer. Physiquement son centre de gravité décrit une parabole comme le ferait un projectile. La capacité d’un observateur à estimer le centre de gravité lorsqu’un projectile change de trajectoire est limité. Pour donner cette illusion de flotter, le danseur/danseuse allonge bras et jambes au maximum ce qui masque sa chute et donne au spectateur l’illusion qu’il vole. Le saut de chat donne également l’impression que le/la danseur/danseuse est suspendu dans les airs. Le contact avec le sol doit être parfaitement programmé. Le/la danseur/danseuse plie les genoux et touche le sol sur la pointe des pieds. Il déroule alors son extrémité en direction du talon. Cette technique doit impérativement être enseignée par un maître expérimenté pour des motifs artistiques aussi bien que par mesure de sécurité.

 

La danse de ballet est considérée comme l’un des types de danse les plus difficiles à apprendre et à maîtriser mais c’est également le support de toutes les autres formes de danse.

Source: http://fr.wikipedia.org/

Lady M.

Publicités

~ par Lady sur 16/01/2011.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :