Ennio Morricone

Élève de Goffredo Petrassi et diplômé de l’Académie nationale de Sainte-Cécile de Rome, où il obtient les diplômes de trompette, de composition, d’instrumentation et de direction d’orchestre, Ennio Morricone débute dans la musique classique dès 1954, ou expérimentale. Il écrit son premier Concerto per orchestra en 1957, mais il ne lui permet pas de faire vivre sa famille. Sans abandonner la musique classique, il se tourne vers une musique plus populaire en écrivant de nombreux arrangements (1000 environ) pour la télévision et les chansons à partir de 1958. Ces travaux le font connaitre et apprécier par des artistes divers, y compris par des réalisateurs qui font appel à lui à partir de 1960. Il débute donc en musique de film, après des arrangements et des travaux pour d’autres musiciens chevronnés, officiellement à partir de 1961 avec Il federale de Luciano Salce.

Auteur de musiques pour Bernardo Bertolucci, Pier Paolo Pasolini, Dario Argento ou Marco Bellocchio, c’est surtout avec Sergio Leone et la partition de Pour une poignée de dollars qu’il acquiert une renommée internationale et la reconnaissance quasi immédiate de ses pairs. La recette d’Ennio Morricone est la suivante : « Quand on entre dans un film, la musique frappe à la porte, elle doit préparer le spectateur et sortir sans faire claquer la porte, sur la pointe des pieds ».

Réitérant avec succès sa collaboration avec Leone, pour des classiques comme Le Bon, la Brute et le Truand ou Il était une fois dans l’Ouest qui obtiennent un triomphe discographique sans précédent, ou encore avec Il était une fois la révolution, Morricone poursuit également son travail dans des domaines de plus en plus divers, touchant à tous les genres.

En 1971, Marc Gilbert, producteur de l’émission Italiques de l’ORTF, lui demande d’utiliser la musique du film À l’aube du cinquième jour, pour le générique de l’émission. Illustrée par un dessin animé de Jean-Michel Folon, elle servira dès lors de référence sur le service public.

Au cours des années 60, 70 et 80, son style fait de nervosité et de lyrisme est maintes fois imité tout en inspirant également l’univers des variétés. Le succès discographique accompagne par ailleurs souvent ses œuvres, comme la chanson Here’s to you que chante Joan Baez pour Sacco et Vanzetti ou le fameux Chi Mai qui rythme Le Professionnel avec Jean-Paul Belmondo, Le clan des siciliens 1969, Novecento 1976, Days of Heaven 1978, Il Prato 1979, Il était une fois en Amérique 1984, Mission 1986 (nomination aux Oscars), Les Incorruptibles 1987, Cinema Paradiso 1988, Hamlet 1990, Nostromo 1996, The Legend of 1900 1998, Lolita 1998, Mission to Mars 2000, 72 Metra 2004. Les dernières années il compose notamment pour la télévision italienne (Padre Pio 2001, Cefalonia 2005).

Musicien infatigable et inclassable, son style éclectique allie mysticisme, pureté des sentiments, sensibilité, poésie, force et lyrisme. Récompensé plusieurs fois : BAFTA de la meilleure musique de film en 1987, plusieurs Nastri D’argento, cinq nominations aux Oscars, et « Medaglia di prima Classe di Benemerito dell’Arte e della Cultura » en 2000 par le président italien.

Il fut longtemps membre du groupe d’improvisation Nuova Consonanza jouant de la trompette, il a aussi composé un nombre important de pièces de musique de chambre au style avant-gardiste, concerto pour orchestre 1957, concerto pour flûte et violoncelle 1983, cantate pour l’Europe 1988, Voci del Silenzio 2002 (œuvre chorale dirigée notamment par Riccardo Muti au festival de Ravenne). Son concerto pour trompette « Ut » a été dédié au trompettiste soliste Mauro Maur, un de ses musiciens préférés.

Durant la 79e cérémonie des Oscars en 2007, il est récompensé par un Oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière.

Il a dédié un de ses oratorios à Jean-Paul II.

Source: http://fr.wikipedia.org/

Lady M.

Publicités

~ par Lady sur 11/03/2011.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :