Printemps

Le printemps (du latin primus, premier, et tempus, temps, cette saison marquant traditionnellement le renouveau dans la nature) est l’une des quatre saisons des zones tempérées, précédant l’été et suivant l’hiver. Cette demi-saison correspond aux mois de mars, avril et mai dans l’hémisphère nord.

Il se caractérise par un radoucissement du temps, la fonte des neiges, le bourgeonnement et la floraison des plantes, le réveil des animaux hibernants et le retour de certains animaux migrateurs.

Le printemps et la nature

Le printemps est en zone tempérée la saison des giboulées. Il est caractérisé par une alternance de pluies et de journées ensoleillées, et de la fonte des neiges. Cette fonte survient plus rapidement en plaine qu’en montagne. Aussi il est fréquent que les habitations et les champs situés près des cours d’eau soient inondés durant la nouvelle saison en raison du sol gorgé d’eau. Aux États-Unis, en Nouvelle-Angleterre, le printemps est appelé «saison de la boue».

Selon la durée et la rigueur des hivers dans les différents pays tempérés, on assiste (de mi-mars à fin avril et même en mai dans les pays à hiver rigoureux comme au Canada) à un réveil de la nature. Les arbres, dépouillés de leurs feuilles au cours de l’automne, revivent sous l’effet des températures clémentes, des pluies fréquentes et du soleil un peu plus présent que durant la mauvaise saison. La sève descendue dans le tronc des arbres remonte, les bourgeons, restés fermés durant tout l’hiver, s’ouvrent et de nouvelles feuilles d’un vert tendre font leur apparition, grandissent et s’élargissent jusqu’à atteindre leur taille normale selon l’espèce. Elles garderont cette taille mais seront d’un vert plus foncé durant l’été. C’est le moment où les oiseaux migrateurs reviennent et où ceux qui hivernaient se réveillent.

Certains arbres fruitiers (pommiers, cerisiers…) signalent leur activité en premier lieu par l’apparition de fleurs (blanches, roses, mauves…), puis ces fleurs tombent ou sont emportées par le vent pour laisser place à de jeunes feuilles.

Les prairies et les champs sont souvent recouverts de fleurs et d’une herbe jeune et neuve, un plaisir pour le bétail libéré de son régime au foin durant l’hiver.

Source: http://fr.wikipedia.org/

Lady M.

Publicités

~ par Lady sur 20/03/2011.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :